• coupe des sources 2014
  • coupe des sources 2014
  • coupe des sources 2014
  • coupe des sources 2014
  • coupe des sources 2014
  • coupe des sources 2014
  • coupe des sources 2014
  • coupe des sources 2014
  • coupe des sources 2014
  • coupe des sources 2014
coupedessources14-05

Plus qu’une compétition, un événement populaire au cœur de Spa !

Plus qu’une fois dormir ! C’est en effet ce vendredi 9 septembre que débutera officiellement la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret 2016, avec en guise de très copieuse entrée une boucle de nuit réservée aux concurrents de la seule catégorie ‘Legend 50’, qui regroupe la crème des spécialistes de la régularité. Avec quelque 240 kilomètres au programme, ceux-ci prendront la direction de Dinant, et gageons qu’à leur retour au cœur de Spa, tard dans la soirée, le classement aura déjà pris une tournure marquée.

C’est néanmoins la journée de samedi qui sera à ne surtout pas manquer pour le nombreux public attendu. Les concurrents des quatre catégories – ‘Legend 50’, ‘Legend 65 S’, ‘Legend 80’ et ‘Histo-Démo’ – disputeront en effet à quatre reprises les quatre spéciales fermées, sécurisées, courtes et techniques qui figurent au programme (chacun selon sa moyenne, bien sûr…), soit la piste de l’EMA, Ster, Spa et le très attendu tracé du Trôs Marets, avec passage à la célèbre épingle et dans la carrière. Entre chaque boucle, les équipages rentreront au Parc de Sept Heures à Spa, qui sera plus que jamais le quartier général de l’épreuve concoctée par Pascal Collard avec la précieuse collaboration du traceur Robert Vandevorst.

« L’un des objectifs de cette édition était de soigner l’accueil du public et de retrouver un vrai centre d’épreuve, avec des animations et la possibilité de passer du bon temps, explique Pascal Collard. Les premières voitures défileront sur le podium installé Place Royale à 8h30, 11h30, 14h30 et 17h30. A 11h30 et 14h30, un animateur, Vincent Franssen, se chargera de commenter le tout et de tendre le micro aux équipages. Ce podium sera installé au cœur d’un Village Vintage réunissant une quinzaine d’exposants qui feront rimer monde de l’automobile ancienne, esprit ‘vintage’ et produits du terroir local, afin que les concurrents puissent en profiter entre les boucles, et que le public de passage se fonde dans une ambiance à l’ancienne, conviviale à souhait. En collaboration avec Events & Collections, tous les visiteurs pourront y trouver leur compte, avec pour les plus jeunes des balades en poneys, un mini-golf, les concerts de LNA De Smedt à 16h30 et des Spadois de Cash Flow à 19h30, etc. Cerise sur le gâteau : la brocante nocturne, organisée dans la galerie du Parc de Sept Heures entre 14 et 20 heures, mais aussi la petite kermesse pour les enfants constitueront autant d’animations supplémentaires. Je pense que cette fois, il y aura vraiment de l’ambiance d’autant que le Fan-Club de Jean-Pierre Van de Wauwer sera aussi de la partie ! » 

Une liste non-exhaustive à laquelle on peut encore ajouter l’exposition de Nathalie Delcomune consacrée à l’automobile ‘vintage’, et la présence de l’ASBL ADN Aventure qui proposera des plats et desserts marocains au profit des écoliers de l’Atlas. Et pour ceux (et celles) que l’automobile intéresse moins, cette édition 2016 de la Coupe des Sources coïncidera avec l’exposition ‘Spa Memorial Days’ qui se tiendra au centre culturel, rue Hanster, au fond du Parc de Sept Heures. Véhicules militaires, photos, archives, il sera possible d’en apprendre tant et plus sur la libération de Spa un certain 10 septembre 1944. Avis aux amateurs.

Sur le parcours, les occasions de refaire le monde et de commenter les passages autour d’un verre ne manqueront pas, avec des buvettes installées à l’épingle du Trôs Marets, qui sera l’un des endroits phares de cette édition, mais aussi à la Peugeot Driving Academy (Piste EMA). Pour ceux qui passeront par Malmedy, une zone d’assistance sera installée sur le site du Movie Mills, devenu incontournable.

Si les premières voitures effectueront leur retour – définitif – à Spa sur le coup de 20 heures, la traditionnelle remise des prix a elle aussi subi un important lifting… « Plutôt que de proposer un repas dont certains profitent moins que d’autres en raison de leur heure d’arrivée, nous avons décidé de créer l’événement en nous entourant de restaurants partenaires dans le centre-ville de Spa, reprend Pascal Collard. Les concurrents auront donc la possibilité de piocher dans cette liste pour aller se restaurer dès leur rallye terminé, avant de gagner le Radisson Blu Palace pour la remise des prix et le verre de clôture. Une fois de plus, on y gagnera en convivialité, et l’implication des commerçants spadois n’en sera que plus importante. Il s’agit d’un point auquel nous tenons tout particulièrement… »

Vous l’avez compris, ce samedi, la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret 2016 s’imposera comme un véritable événement populaire au cœur de Spa. Et comme l’enjeu sportif sera une fois encore intense, quelle que soit la catégorie, avec plus de 120 équipages engagés, il ne vous reste plus qu’à prévoir quelques – longues – heures dans votre emploi du temps samedi, d’autant que le soleil devrait lui aussi être au rendez-vous. See you in Spa !

cds-16-vintagevillage

bhr

Joli succès aussi en Histo-Démo

Si les concurrents des catégories ‘Legend 50’, ‘Legend 65S’ et ‘Legend 80’ se battront pour une place en vue ces vendredi 9 et/ou samedi 10 septembre, une bonne trentaine d’équipages engagés à la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret 2016 entameront l’épreuve avec beaucoup plus de sérénité. Jouissant d’un joli succès de popularité dans bien des événements historiques, la catégorie ‘Histo-Démo’ sera en effet riche d’une grosse trentaine de voitures au départ de Spa…

« Le doute n’est plus permis, la catégorie ‘Histo-Démo’ rencontre toujours plus de succès, commente l’organisateur Pascal Collard. Cela s’explique par le fait que les équipages concernés ont envie de se faire plaisir une journée durant, mais en évitant les contraintes liées à une épreuve de régularité. Ce qui signifie qu’ils se lanceront eux aussi à l’assaut des quatre boucles de quatre spéciales fermées et sécurisées, à savoir la piste de l’EMA, Spa, Ster et le très attendu Trôs Marets, mais en ne prêtant nullement attention au chrono réalisé. On est donc en droit de s’attendre à du grand spectacle ! Qu’on ne s’y trompe néanmoins pas, la Coupe des Sources ne deviendra pas une simple exhibition, puisque cette trentaine d’engagés restera un quota maximum à l’avenir, la priorité étant bien sûr donnée aux différentes catégories où la notion de régularité, qu’elle soit à moyenne basse, intermédiaire ou haute, fait vraiment la différence dans l’élaboration du classement final… »

Qui dit spectacle pense véhicules appropriés, aux roues arrière motrices. Seront donc attendus par les suiveurs ce prochain samedi les Toyota Corolla 16S de Didier Doyen et Philippe Lambinet, les Ford Escort MK1 de Sébastien Commencais, Stéphane Domp et Nadine Michaux, les Opel Kadett ou Ascona de Christophe Libert, Dominique Paulus et Damien Renette, sans oublier bien sûr les plus récentes BMW E30, dont le clan sera emmené par Bernard Herman, mais aussi Cédric Defossé, Benoît Dirick, Bernard Lecocq ou encore Florent Van Eeckhout.

Cette catégorie ‘Histo-Démo’ richement achalandée comportera également quelques autos plus originales, qu’il est toujours agréable de voir ou revoir, à commencer par les Talbot Sunbeam Ti de Jean Dewandre, le célèbre ‘curé volant’, et Bernard Dressen, mais aussi l’Opel Commodore GSE de Philippe Davister, l’Alfa Romeo GTV6 de Freddy Gevers, la Citroën Visa Chrono de Thierry Henault, la Sunbeam Avenger GT de Philip Smets ou encore la Ford Anglia de Léo Meijers, qui sera à n’en point douter la plus ancienne du plateau.

Rappelons que le départ et l’arrivée de la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret 2016 seront donnés dans le Parc de Sept Heures à Spa ce prochain samedi, et que pour la première fois, un ‘Vintage Village’ sera installé sur la Place Royale. Une quinzaine d’exposants feront ainsi rimer monde de l’automobile ancienne, esprit vintage et produits du terroir local, afin que les concurrents puissent en profiter entre les boucles, et que le public de passage se fonde dans une ambiance à l’ancienne, conviviale à souhait. On en reparle dans un ultime communiqué…

 

VdWauwerJP-1602-PaisseJ-Lancia-Beta-MC-LBB-BS-2

Vers un combat ‘Vande’-Leyon-Delhez en Legend 80

A la manière des concurrents engagés en ‘Legend 65S’, les équipages ayant privilégié la catégorie ‘Legend 80’, à la moyenne la plus élevée, prendront le départ de la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret le samedi 10 septembre pour s’affronter au gré de quatre boucles de quatre spéciales. Si les tronçons de la piste de l’EMA, Spa, Ster et le très attendu Trôs Marets ne seront pas nécessairement longs (quoique dans le cas du Trôs Marets…), ils seront ‘badgés’ Coupe des Sources. Entendez par là qu’il ne sera en rien évident d’y tenir la moyenne, et que la moindre erreur ne manquera pas de se payer cash. Surtout à 80 km/h.

Face à ce challenge, quelques-uns des meilleurs pilotes de la région, tous grands habitués des épreuves historiques de régularité, ont décidé de relever le défi et de revendiquer la victoire. A commencer par le célèbre duo composé de Jean-Pierre ‘Vande’ et Eric Marnette, qui peut se targuer d’un succès aux Legend Boucles en 2012 à bord de leur inimitable Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4. Face à eux, ils retrouveront d’autres favoris bien décidés à frapper un grand coup. A commencer par Geoffrey Leyon, dont la maîtrise de la Ford Escort MK1 n’est plus à démontrer. Vainqueur de la Coupe des Sources en ‘Legend 80’ l’an dernier, le garagiste de Louveigné trouvera à qui parler… mais il connaît le mode d’emploi pour achever la journée sur la plus haute marche du podium. Quant à Johnny Delhez, l’agent Ford de Trooz, il est en quête d’une première victoire d’envergure au volant de sa redoutable Ford Escort MK2, et le parcours de cette Coupe des Sources 2016 pourrait lui aller comme un gant… Hélas, François De Spa est forfait sur sa belle 911. Ce sera

Dans le sillage direct de ces ‘gros bras’ qui font généralement la loi dans la région, on pointe une série de sérieux outsiders qui ont pour noms Vincent Prégardien (Ford Escort MK2), Jean-Marc Ruwet (Ford Escort MK2), Manu Gluckmann (Opel Manta A), Dominique Wery (BMW 2002) ou encore Michel Moers (Opel Manta B, avec Loic Moussebois à ses côtés). Quant aux bonnes surprises, elles pourraient être nombreuses, l’apanage à Patrick Driesen (Opel Ascona B), Valentino Niro (Opel Kadett GT/E), Laurent Noël (Ford Escort MK1), Dany Renard (Opel Manta A) et consorts. Quant à Jean-Pierre Jamin, il est intéressant de relever qu’il va s’attaquer à cette très compétitive catégorie ‘Legend 80’ au volant d’une DAF 66 Marathon. Joli !

Si la régularité pure et dure reste une affaire de spécialistes et de copilotes experts en la matière, en relevant la moyenne à respecter, l’exercice se corse et il devient salutaire de disposer d’une machine performante et d’un pilote au coup de volant aguerri pour espérer faire la différence. En mélangeant ces genres, la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret chère à Pascal Collard joue plus que jamais la carte de l’éclectisme, s’imposant comme une épreuve aussi conviviale que complète. Et délicieusement indécise…

COUPEDESSOURCES15-04

Ils sont venus, ils sont tous là en ‘Legend 65S’ !

Si le vendredi 9 septembre en soirée, la vingtaine d’équipages engagés en ‘Legend 50’ s’en donnera à cœur joie lors d’une grande boucle de nuit magnifiant la notion de routier pénalisant, pour l’écrasante majorité des concurrents qui prendront part à la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret 2016, c’est le samedi 10 septembre que tout va se jouer. Avec un menu désormais bien connu, composé de quatre spéciales fermées et sécurisées à parcourir à quatre reprises, en respectant scrupuleusement les moyennes.

Un programme de nature à ravir les amateurs du genre, souvent spécialistes de la régularité, qui ont choisi l’option ‘Legend 65S’ afin de pouvoir hausser quelque peu le rythme. Piste de l’EMA aux multiples variantes, Spa, Ster, et la très attendue spéciale du Trôs Marets, ils seront plus de… 50 équipages à revendiquer la victoire dans ce qui s’annonce d’ores et déjà comme la catégorie reine de l’épreuve…

« Ces quatre tronçons à parcourir à une moyenne maximale de 65 km/h n’ont l’air de rien, mais ils s’annoncent pourtant délicats, explique Pascal Collard, organisateur. La philosophie de la Coupe des Sources, c’est en effet de proposer des spéciales qui sont à la fois courtes et techniques, lors desquelles rien n’est jamais gagné d’avance. Grâce à la précision du système Tripy, on est ici dans la lignée du VHRS belge, avec de la régularité pure et dure, sans changement de moyenne. Cela peut paraître simple, mais en fait, ça ne l’est pas du tout ! Et quand on jette un œil à la liste des engagés, on en conclut qu’une fois encore, ce sont de très petites choses qui feront la différence en fin de journée. Si tous les équipages ne sont pas encore finalisés, les meilleurs copilotes de régul’ en Belgique vont se tirer une bourre d’enfer, et sur ce genre de tronçons aussi courts qu’intenses, ils devront pouvoir compter sur des pilotes qui savent tirer la quintessence de leurs machines. Avec le Trôs Marets en guise de cerise sur le gâteau, la journée promet d’être grandiose… »

Bien malin qui pourrait dès lors dégager les favoris en ‘Legend 65S’, quand bien même certains spécialistes sont clairement des habitués des hautes sphères du classement. On pense ici à Yves Deflandre (Porsche 911), qui pour l’occasion sera copiloté par Eric Chapa, à Eddy D’Hoe (Opel Ascona) et Dirk Van Rompuy (Opel Ascona), qui ont réquisitionné les frangins Vanoverschelde, experts en la matière, à Etienne Baugnée et Benoît Remion (Ford Escort MK1), ou encore la famille Lambert (BMW 2002 Tii), sans oublier John Pottier et Renaud Herman qui remettront en jeu leur sacre 2015.

Dans le sillage de ces têtes d’affiche, on verra certainement débouler les Audi 80 GTE du Français Jérôme Ambrosini et de la redoutable paire Lys-Fievez, les Ford Escort MK1 de David M’Body et Gaëtan Schoonbroodt, la Volvo 144 de Jean-Claude Kauffman, voire la superbe Alpine A110 de Tom Louka. Alliant show et performances, la DAF 66 Coupé de Christophe Baeten, l’Opel Kadett GT/E de Didier Cawez, la Ford Escort MK1 de Christophe Gosselin ou les Volvo Amazon de la famille Van Rijckevorsel seront prêtes à défrayer la chronique, au même titre que l’inévitable Citroën 2CV 6 de la légendaire paire Maréchal-Beaujean, toujours avide de grand spectacle !

Comme en ‘Legend 50’, la catégorie ‘Legend 65S’ comptera quelques pépites à admirer sans modération, à l’image de la Sunbeam Chamois de la famille Schmidt, l’Alfa Romeo Coupé 2000 d’Alexis Boulain, la Skoda 110 S de Patrick Hagelstein, les NSU TT de Daniel Janssens et Henri Ubags, la Mini Clubman de Fred Laumen, la Mini Cooper S d’Etienne Mafit, l’Alfasud Ti de Patrick Massin, ou encore l’originale Citroën BX Sport de Philippe Sotrez.

Une liste non-exhaustive, bien sûr, et une hiérarchie finale qui ne manquera pas de réserver bien des surprises le samedi soir, dans les locaux du Radisson Blu Palace Hôtel, au cœur de Spa, lorsque la remise des prix battra son plein. Faites vos jeux

COUPEDESSOURCES12-04

Une catégorie ‘Legend 50’ dans le plus pur esprit régul’ !

Les jours passent, les semaines filent, et pour les inconditionnels d’épreuves de régularité pour voitures anciennes, le décompte final avant le départ du millésime 2016 de la Coupe des Sources – Mémorial Claudy Soret, les vendredi 9 et samedi 10 septembre, a commencé. Avec plus de 120 équipages engagés, le succès est plus que jamais au rendez-vous pour Pascal Collard et sa fine équipe, qui peaufinent les derniers détails afin que tout se déroule dans les règles de l’art.

L’heure est donc venue de passer en revue les différents engagés dans les quatre catégories retenues cette année. Et c’est par la régularité pure et dure, caractéristique majeure en ‘Legend 50’, que l’on attaque ce tour d’horizon. Avec un nombre d’engagés volontairement limité à une grosse vingtaine, la lutte s’annonce grandiose et le programme copieux et de qualité. Le vendredi 9 septembre en soirée, seuls les concurrents en ‘Legend 50’ prendront d’ailleurs le départ, avec au menu une grande boucle de nuit de 270 kilomètres qui emmènera tout ce petit monde jusqu’à Dinant.

« L’idée était vraiment de renouer avec l’esprit de la Coupe des Sources dans les années ’90, avec des cartes parfaites, un découpage intelligent et du vrai routier pénalisant, explique Pascal Collard. Un parcours de liaison mènera les concurrents jusqu’à la Baraque Fraiture, et la caravane passera par Dinant. Il y aura deux petits tests de régularité, mais 26 contrôles horaires, avec des tronçons de moins de 10 kilomètres. L’utilisation du Tripy permet une précision implacable, tandis que quelques contrôles ‘humains’ figurent aussi au programme. Le but premier sera donc de ne surtout pas se tromper. Il convient de parler de véritable boucle de navigation à l’adresse des copilotes, concoctée par un Robert Vandevorst en grande forme. Notons également que certaines notes seront de type ‘littéraire’, comme dans les années ’60, ce qui promet un peu de lecture aux copilotes, qui n’auront pas le temps de s’ennuyer 5 heures durant, croyez-nous… »

Le samedi, les rescapés en ‘Legend 50’ emprunteront les mêmes tronçons fermés et sécurisés que les concurrents des autres catégories, dont la spéciale du Trôs Marets, très attendue ! Des changements de moyenne figurent au programme, avec des tables distribuées au départ.

Si les engagements pour cette catégorie ‘Legend 50’ sont clôturés depuis longtemps, la valse des copilotes se poursuit. Difficile pour l’heure de dégager les principaux favoris, même s’il semble déjà acquis qu’il faudra garder à l’œil la Ford Anglia de Christian Becker, la Clan Crusader de Thomas Collard, la BMW 2002 de Claudy Deschamps, la Triumph Dolomite Sprint de l’ancien vainqueur Alain Dominiczak, la Volvo 122 S de Dominique Dufrasne, la Porsche 924 ‘Creahm’ de Michel Graeven, la Simca 1000 d’Etienne Heirens, la BMW 320 de Nicolas Hennes, la Volvo 122 de Marcel Mathonet, la Sunbeam Alpine d’Arnaud Vandermeulen, la Lancia Fulvia de Raymond Venier, les Porsche 924 de Daniel Reuter et Patrice Simon, et bien sûr l’Opel Kadett C de Claude Ninane. Une liste non-exhaustive, bien sûr, où les copilotes n’apparaissent pas encore… mais qui illustre le parfait éclectisme de la liste des engagés. Une autre volonté de Pascal Collard.

Pas de doute, il risque d’y avoir beaucoup d’ambiance les vendredi 9 et samedi 10 septembre pour les amateurs et passionnés de navigation et de régularité. Ce qui est la moindre des choses dans le chef de la doyenne des épreuves à ces niveaux…

Forum

Archives

Photos

Documents d'époque

De 1988 à 1998, lors des 11 éditions précédentes.

read more
Archives

Vidéos

Viméo, youtube, ...

Trouvées sur le net sur les sites de partage vidéos

read more
edition 2010

Archives

Triées par année

Classements, photos, affiches, etc...

read more